Wiki Dragon Age
Advertisement
Wiki Dragon Age

Map of Orlais.jpg

L'Empire d'Orlaïs est une puissante nation se situant dans la partie sud-occidentale de Thédas. L'empire orlésien dans sa forme actuelle a été créé par le célèbre Kordillus Drakan I peu de temps après la marche exaltée de la prophétesse Andrasté. Orlaïs est le centre de la Chantrie Andrastienne et abrite donc le siège de la Divine Blanche qui est la Grande Cathédrale à Val Royaux. La capitale d'Orlaïs est Val Royaux; ses habitants sont appelés les "Royelais".

Orlaïs est une monarchie absolue. Le soleil est le symbole de l'Empire orlésien.[1] Le lion est aussi son emblème: le lion est issu des armories de la famille Valmont, actuellement au pouvoir. Son ancient emblème était celui des descendants de Kordillus Drakan I : le dragon.

Histoire[]

Temps Anciens[]

Les "Ciriane" et les "Inghirsh" sont les deux tribus humaines qui se sont installées dans la région plus tard appelée Orlaïs. Ce sont les ancêtres des Orlésiens modernes. Lors du premier Enclin, une alliance entre les Ciriane, Tevinter et les Gardes des Ombres s'est formée pour vaincre l'archidémon Dumat. L'alliance entre Orlaïs et Tevinter ne prospère pas; ces deux empires veulent dominer le reste du monde et les tensions sont inévitables. [2][3][4]

Lors de la marche exaltée contre Tévinter, la prophétesse Andrasté expulse les Tévintides d'une grande partie d'Orlaïs. Maférath, le mari d'Andrasté, la trahit et conclut un accord avec le dirigent de Tévinter, l'Archonte Hessarian : Andrasté contre une trêve et le contrôle des territoires du sud de Thédas (qui deviendront plus tard Férelden, Orlaïs, Névarra et les Marches Libres). Maférath autorise des soldats tévintides déguisés à entrer dans le bastion d'Andrasté dans la ville de Névarra; elle se fait enlever et est amené à Tévinter. Andrasté est brûlée au bûcher publiquement à Tévinter pour servir d'exemple. En -165 des anciens, après la guerre contre Tévinter, Maférath partage les territoires du sud de Thédas entre ses 3 fils et lui: les territoires cirianes (ancien Orlaïs) pour Isorath, Névarra pour Verald et les Marches Libres pour Evrion et garde la Vallée de Férelden pour lui, (berceau des Alamarri). L'objectif était d'unifier ces quatre territoires comme barrière en cas de nouvelle guerre contre Tévinter.

Maférath donne à son fils ainé Isorath les terres cirianes (terres à l'ouest de la Vallée féreldienne) et lui confie la tâche d'unifier les différentes tribus cirianes afin de faire face à une possible future menace tévintide. Isorath se marrie à Jeshavis, une Ciriane. Grâce aux connexions de sa femme, Isorath unifie les différentes tribus cirianes dans ce qu'il appelle la "grande unification". Cette unification fait des mécontents parmi les Ciriane qui étaient des tribus isolées les unes des autres et voient cela comme une invasion des Alamarri, des tribus étrangères. Lorsque la trahison de Maférath est révélée au grand jour, sa légitimité et celle de ses fils sont questionnées. Maférath est tué avec sa court. Verald perd le contrôle de Névarra et fuit pour les territoires cirianes; sa court à Névarra est éliminée. Isorath et Verald s'engagent dans une lutte de pouvoir. Jeshavis persuade Verald d'assassiner Isorath, et se marrie avec lui. Elle le tue à son tour et devient la première chef des Ciriane. Elle est connue comme la "mère d'Orlaïs" et certains la considère comme la créatrice du "Noble jeu". Elle gouverne pendant 42 ans.[5][6]

Kordillus Drakan[]

Kordillus Drakan, roi de la cité-État d’Orlaïs, était un homme à l’ambition peu commune.

En l’an -15 des anciens, le jeune souverain entama la construction d’un grand temple dédié au Créateur et jura qu’à son achèvement, il aurait non seulement uni les cités-États rivales du sud, mais aussi propagé le culte andrastien partout ici-bas.[7] En -3 des anciens, le temple était terminé. Le roi Kordillus Drakan unifie les tribus de Le Coeur et est couronné empereur de la toute nouvelle nation d'Orlaïs, l'Empereur Drakan I.[2][7] En son sanctuaire, Drakan s’agenouilla devant la flamme éternelle d’Andrasté et fut couronné souverain de l’Empire orlésien. Son premier acte en tant qu’empereur fut de déclarer la Chantrie religion andrastienne impériale. Il fallut trois ans et plusieurs centaines de votes avant qu’Olessa de Montsimmard ne fût nommée à la tête de la Chantrie. Lors de son sacre au titre de Divine, elle prit le nom de Justinia, en l’honneur de la disciple qui avait recueilli les chants d’Andrasté. Le monde entrait alors de plain-pied dans l’Ère des Divines (1:1).

En l'an 1:5 des Divines, l'Ancien dieu Zazikel se réveille : le deuxième Enclin démarre dans les Anderfels. Drakan mène l'assaut contre les engeances et fait même appel aux mages (ce qui était une décision controversée). Ces combats et victoires contre l'archidémon Zazikel et les engeances permettent à l'Empire d'Orlaïs d'étendres ses frontières et l'influence de la Chantrie. Les Anderfels sont si reconnaissant envers Orlaïs qu'ils acceptent d'être intégrés à l'empire orlésien et de se convertir au culte andrastien. Orlaïs possède aussi une grande parties des Marches Libres et quelques parties du Névarra des temps modernes.

En 1:45 des Divines, l'empereur Drakan I meurt; Orlaïs est à son apogée en termes de superficie. Lors du règne de Drakan I, les traces de la culture ciriane sont effacées; l'ancienne forteresse ciriane dans laquelle Jeshavis a vécu est notamment détruite.

Le fils de l'empereur Drakan I, Drakan II, n'est pas un aussi bon dirigent que lui; les Anderfels déclarent leur indépendance en 1:65 des Divines.

[Maison Valmont, nouvelle famille impériale]

Orlaïs conquis il y a un siècle son voisin, le Royaume de Férelden à l'époque du règne de l'Empereur Fou Réville. C'est sous le règne du souverain suivant, l'Empereur Florent, que l'Empire perdit le contrôle de Férelden.

En 9:20 du Dragon, l'Impératrice Célène I (Célène Valmont) monte sur le trône, après la mort de son oncle Florian l'année précédente. Au commencement de Dragon Age Origins, c'est l'Impératrice Célène qui gouverne la nation et essaie de réparer les querelles passées avec Férelden.

Article à propos d'Orlaïs sur le site officiel[]

La guerre civile orlésienne[]

Géographie[]

Villes et villages

  • Val Royaux - capitale d'Orlaïs:
    • Flèche Blanche (tour du Cercle des Mages de Val Royaux)
    • Grande Cathédrale (siège de la Chantrie et de la Divine; construction achevée en 2:99 des Gloires; elle possède deux tours visible à des kilomètres; ces tours vont donner le nom à l'ère suivant, l'ère des Tours)
    • Palais Impérial (contient une grande bibliothèque)
    • Université d'Orlaïs (gagne son prestige sous l'Impératrice Célène; contient une grande bibliothèque)
    • quartier général des Chercheurs de la Vérité
  • Arlesan
  • Ghislain
  • Halamshiral – ancienne capitale de la Dalatie
    • le Palais d'hiver de la famille impériale (construit sur d'anciennes fondations elfiques; contient une grande bibliothèque)
  • Montfort
  • Montsimmard
    • quartier général des Gardes des Ombres orlésiens
  • Sérault
  • Val Chevin
  • Val Firmin
  • Val Foret

Régions

  • Le Cœur - région opulente entre le Lac Célestine et les côtes de la Mer d'écume
  • Collines Dévastées - à la frontière avec les Anderfels
  • Dalatie
    • l'Emprise du Lion
    • la Plaine Exaltée
    • les Tombes émeraude
  • Les Dorsales de givre - montagnes, frontière naturelle de Férelden avec Orlaïs
  • Les Marais de Nalashin
  • Montagnes du Cor, avec les Pics du Gamordan au sud
  • Plaine de Ghislain
  • Plateaux de Deauvin
  • La Porte du Ponant
    • l'Abysse / la Faille Abyssale (ère des dragons)
    • Coracavus - prison
    • la Forteresse Inébranlable - construite par les nains pour les Gardes de l'Ombre afin de servir de bastion face aux engeances qui affluaient de l'Abysse lors du deuxième enclin
    • l'Oasis Interdite
  • Les Plaines sifflantes
  • Terres sauvages d'Arbor

Culture et société[]

Architecture et art[]

L'architecture orlésienne est inspirée par l'architecture gothique et des villes telles que le Vatican. Les couleurs dominantes de la noblesse: bleu, or et blanc.

Noblesse[]

  • "L'aristocratie diffère également sur d'autres points de celle de Férelden. Le droit à la souveraineté des Orlésiens provient ainsi directement du Créateur. Le concept de souveraineté par mérite leur est étranger, de même que celui de rébellion. Qui n'est pas noble aspire à l'être, ou du moins à s'attirer les bonnes grâces d'un noble, et cherche en permanence à nouer des relations avec ses supérieurs dans le Noble jeu" [10]
  • Caprice: pièces à valeur honorifique seulement, offertes lors de fêtes et banquets
  • Le Noble jeu:
    • "Toute la noblesse, qu'elle le veuille ou non, se livre à ce qu'elle appelle le "Noble jeu" : une bataille faite de réputation et de relations où chaque coup se joue à l'aide de rumeurs, où le scandale est l'arme par excellence. Un jeu qui ne pardonne aucune erreur, qui - chaque gentilhomme céans me l'a assuré - a fait couler plus de sang que toutes les guerres orlésiennes réunies."[10]
    • L'empereur Drakan I n'appréciait pas le Noble jeu. Selon lui, il déchirait Orlaïs: ainsi il abolit la plupart des titres de noblesse. Il n'a cependant pas réussi à éradiquer le Noble jeu.[10]
    • Les nobles portent du maquillage (homme et femme) et des masques aux designs complexes. Ne pas porter de masques, surtout devant des étrangers ou des paysans, est très mal vu. Les masques sont héréditaires et leurs designs sont uniques à une famille. Un noble portant un masque d'une autre famille que la sienne risque la mort.
    • Leurs habits ont tendance à être très colorés et élaborés.
  • Dynasties, maisons et familles nobles
    • Drakan
    • Chalons
    • De Montfort
    • Valmont (Maison impériale actuelle)
  • Titres de royauté et de noblesse
    • Empereur et Impératrice
    • Prince et Princesse - pour les members de la famille proche de l’Empereur (dont enfants, frères et sœurs)
    • Grand Duc et Grande Duchesse - pour les anciens princes et princesses ne faisant pas parties de la famille proche de l'Empereur
    • Duc et Duchesse - plus hauts titres de noblesse
    • Marquis et Marquise
    • Comte et Comtesse
    • Baron et Baronne
    • Lord et Lady (?)
    • Chevalier et Dame

Personnages orlésiens connus[]

Noblesse

  • Famille Drakan:
    • Empereur Kordillus Drakan (Kordillus Drakan I) - fondateur et premier empereur d'Orlaïs
    • Empereur Kordillus Drakan II
    • Xavier Drakan, "l'illégitime" - a perdu contre Alphonse Valmont lors d'une guerre civile.
  • Famille Chalons
    • Grand duc Gaspard de Chalons – chevalier et rival de l'Impératrice Célène
    • Grande duchesse Florianne de Chalons – petite sœur de Gaspard de Chalons
  • Famille De Montfort
    • Duc Prosper de Montfort
  • Famille Valmont
    • Marquis Lambert Valmont - surnommé le "lion plastronnant"
    • Empereur Alphonse Valmont - premier empereur Valmont; fils de Lambert Valmont
    • Empereur Révile Valmont
    • Empereur Judicaël I - grand-père de l'Impératrice Célène I
    • Impératrice Célène (Célène Valmont I) - ses parents sont Prince Reynaud Valmont et Duchesse Clarisse de Montfort

Autres:

  • Léliana - Main gauche de la Divine blanche

Codex[]

Sources[]

  1. Entrée du codex: Calendrier de Thédas
  2. 2,0 et 2,1 World of Thedas Volume 1
  3. World of Thedas Volume 2
  4. CBR: Dragon Age: The History of Orlais, Explored
  5. Entrée du codex: Jeshavis, mère d'Orlaïs
  6. Entrée du codex: Sans héros : Maférath et le sacrifice
  7. 7,0 et 7,1 Entrée du codex: La fondation de la Chantrie
  8. L'Empire orlésien (sur le site officiel)
  9. La guerre civile orlésienne (sur le site officiel)
  10. 10,0 10,1 et 10,2 Codex: L'empire orlésien (DAO)
Advertisement