Wiki Dragon Age
Advertisement

La Chantrie ne sera pas perdue est une opération de la table d'état-major en Orlaïs dans Dragon Age: Inquisition. Cette opération s'effectue en deux parties.

Obtention[]

Disponible après que l'Inquisiteur(trice) se soit adressé(e) à la Chantrie à Val Royeaux pendant la quête principale La menace demeure.

Texte de l'Opération[]

La confrontation avec mère Hevara dans le quartier marchand de Val Royeaux a eu l'effet escompté, au moins en partie. Les propos virulents de la Chantrie envers l'Inquisition se sont perdus dans le flot de réactions aux actes du seigneur chercheur Lucius, ainsi que dans les divergences d'opinion parmi les autres prêtresses. Certaines d'entre elles continuent néanmoins de s'opposer ouvertement au/à la Messager(ère) d'Andrasté. L'Inquisition pourrait les laisser à leurs sermons stériles, mais il serait peut-être préférable de les réduire au silence avant l'élection d'une nouvelle Divine.

Suggestions des conseillers[]

NB : Le temps ci-dessous correspond au temps sans agent.

Joséphine - 0:48:00[]

Il faut agir avec subtilité. Nous devrions nous concentrer sur les prêtresses qui peuvent être ralliées à notre cause et les rendre plus visibles que celles qui nous sont hostiles.

Léliana - 1:00:00[]

Ces prêtresses n'étaient pas présentes au Conclave pour une bonne raison. Elles ont toutes des secrets et des faiblesses qui pourraient nous être utiles.

Cullen - 1:00:00[]

Nous devrions envoyer un contingent de soldats aux portes de la Grande cathédrale. Ils pourront offrir leur protection aux prêtresses, et surtout leur rappeler que nos forces ne sont jamais loin..

Rapport de mission[]

Joséphine[]

Si l'opération est un succès :

La diplomatie l'a emporté. Les prêtresses que nous avons choisi d'aider se sont montrées reconnaissantes et ont fait taire nos détractices. Malheureusement, cela a provoqué une lutte intestine et quelques prêtresses ont même engagé des voyous pour tenter d'assassiner leurs consœurs. Je n'ai eu d'autre choix que d'intervenir. Quel comportement méprisable de la part de celles qui aspirent au Trône du soleil… L'atmosphère est tendue à la Grande cathédrale, mais pour l'instant, la Chantrie fait partie de nos alliées politiques.

Joséphine


Si l'opération est un échec :

Mes démarches diplomatiques ont été couronnées de succès. De nombreuses prêtresses nous sont reconnaissantes pour notre aide, celles qui déploraient division. La Chantrie représente un allié politique pour le moment, mais je dois vous avertir que certaines prêtresses croient qu'il s'agissait d'un stratagème pour prendre le contrôle de l'élection de la Divine. Elles risquent.

Joséphine


Léliana[]

Si l'opération est un succès :

C'est fait. Il m'a suffi de quelques exemples, des prêtresses qui dénigraient l'Inquisition tout en cachant d'afreux secrets qu'elles ne voulaient voir dévoilés à aucun prix. L'une a même essayé de tuer l'agent qui lui parlait, et ce dernier a été contraint de l'abattre pour se défendre. C'est allé plus loin que je ne l'aurais voulu, et cet incident risque de renforcer l'opposition de la Chantrie à notre égard sur le long terme, mais pour l'instant, l'intimidation en a fait notre allié politique.

Léliana


Si l'opération est un échec :

C'est fait. Comme prévu, les prêtresses qui élevaient le plus la voix contre nous cherchaient surtout à cacher… leur manque de caractère. Elles ont été réduites au silence, et le reste de la Chantrie a compris le message. C'est désormais notre allié politique, tout du moins jusqu'à ce que nos détractrices trouvent d'autres moyens de nous dénigrer. J'attendrai ce moment avec la plus grande vigilance.

Léliana


Cullen[]

Si l'opération est une réussite :

Il y a eu une brève échauffourée entre les soldats de l'Inquisition et les mercenaires chargés de garder la Grande cathédrale. L'une des nôtre, ser Belinda Darrow, a eu la présence d'esprit d'empêcher la situation de dégénérer en bain de sang. Elle indique que les prêtresses sont sauves, mais intimidées par nos soldats. Quoi qu'on leur dise, elles sont persuadées que l'Inquisition est là pour imposer sa loi. À court terme, nous avons réduit nos détractrices au silence et acquis le soutien politique de la Chantrie. À long terme… nous verrons bien.

Cullen


Si l'opération est un échec :

Certaines prêtresses de la Chantrie se sont montrées reconnaissantes une fois les soldats de l'Inquisition arrivés à la Grande cathédrale. Sans les templiers, elles ont eu recours à des mercenaires pour éviter que les biens de la Chantrie ne soient pillés. Cependant, d'autres prêtresses ont pris peur et se sont enfuies, persuadées que nous venions les arrêter, voire les tuer. Elles ne représentent plus de problèmes, et celles qui restent devraient offrir un soutien politique de poids.

Cullen.


Récompenses[]

Tous[]

Si l'opération est un succès :


Si l'opération est un échec :
  • Influence 30
  • Déverrouille La Grande prêtresse Iona
  • DAIAppr Cassandra désapprouve légèrement


Notes[]

  • Si cette opération est une réussit, l'opération L'Université d'Orlaïs se déverrouille. À l'inverse, s'il s'agit d'un échec, l'opération La Grande prêtresse Iona se déverrouille. Ces opérations ne se déverouillant qu'une fois la quête principale Les champions de la justice ou Tractations secrètes complétée, l'approbation ou la désapprobation de Cassandra permet d'indiquer la réussite ou l'échec de l'opération.
  • Cette opération devient indisponible si elle n'a pas été effectuée avant d'arriver à Fort Céleste.
  • La réussite de cette opération est aléatoire ; les chances de réussite avec Joséphine sont de 75 %, avec Léliana 50 % et 25 % avec Cullen.
Advertisement