Wiki Dragon Age
Advertisement

Voir aussi : Dalatien

Texte du codex

Les Dalatiens sont des elfes qui refusent d'habiter dans les cités humaines, où leur peuple est exploité et spolié de ses droits. Ils préfèrent vivre dans les forêts, tant bien que mal, mais en toute indépendance, en essayant de faire perdurer les derniers vestiges de leur culture ancestrale. [Prénom] appartient au clan Lavellan, un groupe dalatien qui migre dans les Marches libres, territoire constamment en proie aux querelles. Ce peuple longe les frontières de chaque cité-État, là où les dirigeants marchéens sont les moins susceptibles de les attaquer, par crainte de provoquer accidentellement les cités voisines.

Si l'Inquisiteur(trice) est de classe mage...

[Prénom] manifesta un don pour la magie dès le plu jeune âge. C'est le chef du clan, l'Archiviste Ellathin Istimaethoriel Lavellan, qui lui apprit à contrôler et à affûter ses nouveaux pouvoirs. [Prénom] devint rapidement un·e mage de talent, loin du regard des templiers et des Cercles de mages. Lorsque les tensions entre les deux factions dégénérèrent en conflit armé et gagnèrent la campagne, le clan des Lavellan fut contraint de plier bagage. L'Archiviste envoya [Prénom] en mission d'espionnage au Conclave de Darse, pour être aux premières loges d'un événement qui risquait d'engager l'avenir de tout son clan.

Si l'Inquisiteur(trice) est de classe guerrière ou voleuse...

[Prénom] devint chasseur·se très jeune et se forgea rapidement une réputation de protecteur·trice respecté·. Suite à l'insurrection des mages, les affrontements gagnèrent la campagne et vinrent perturber le quotidien de son clan. L'Archiviste Ellathin Istimaethoriel Lavellan, le chef du clan, envoya [prénom] au Saint temple cinéraire pour espionner la rencontre entre la Divine et les factions dissidentes, afin de connaître au plus vite toute décision qui en découlerait.

Suite à l'explosion qui emporta la Divine, [prénom] apparut comme [le/la] seul·e survivant·e du Saint temple cinéraire. Certains, qui prétendaient avoir vu la prophétesse Andrasté en personne conduire Lavellan hors de l'Immatériel, commencèrent à raconter que la mystérieuse marque sur sa main était une preuve de la faveur divine.

Advertisement