Wiki Dragon Age
Advertisement

Dumat, dragon du silence.
Zazikel, dragon du chaos.
Toth, dragon du feu.
Andoral, dragon des esclaves.
Urthëmiel, dragon de la beauté.
Razikaal, dragon du mystère.
Lusacan, dragon de la nuit.

Il y eut sept Anciens dieux, de grands dragons ailés que l'on disait maîtres de tout le monde antique. La Chantrie maintient qu'ils sont responsables du péché originel, qu'ils détournèrent par la ruse l'humanité de son véritable créateur. L'homme vit sa foi vaciller et le Créateur se détourna du monde, non sans avoir au préalable châtié les Anciens dieux en les emprisonnant à jamais sous terre.

Les érudits estiment que les Anciens dieux ont réellement existé, mais la plupart pensent qu'ils s'agissait de véritables dragons, d'anciens dragons-sires d'une puissance sans commune mesure, assez impressionnants pour pousser des peuplades entières à les vénérer. Certains prétendent même que le sommeil de ces dragons est dû à une forme d'hibernation, non au courroux du Créateur.

Quoi qu'il en soit, la légende maintient que même dans leur prison souterraine, les Anciens dieux étaient capables de chuchoter à l'oreille des hommes. L'archonte Thalsien, premier des inquisiteurs, qui affirmait avoir contacté l'Ancien dieu Dumat, se servit de la magie du sang que Dumat lui avait enseignée pour atteindre un pouvoir sans égal en Tévinter et se proclamer souverain d'un empire. En contrepartie, il établit les premiers temples dédiés aux Anciens dieux et partout, les dragons devinrent synonymes de pouvoir impérial.

A ce jour, quatre des Anciens dieux seraient devenus les archidémons corrompus des Enclins passés. Dumat, le premier et le plus terrible, fut vaincu à la bataille des Champs silencieux, Zazikel tomba à celle d'Osterburg, Toth à la bataille de Montvenaise ; Andoral, enfin, fut occis par Garahel, le légendaire Garde des ombres, durant la bataille d'Acélie. Il aura fallu aux érudits des années de débats pour identifier les archidémons ; aujourd'hui encore, il est difficile de savoir si les archidémons étaient réellement les Anciens dieux et non de simples dragons. Le seul fait avéré est que les engeances les recherchent sous terre. Si ce sont bien les Anciens dieux, comme le pensent de nombreux érudits, alors il ne reste plus que trois Enclins. Mais quand tous auront pris leur essor et trépassé, qu'adviendra-t-il ? Les Enclins cesseront-ils définitivement ? L'humanité obtiendra-t-elle enfin le pardon du Créateur ? Seul l'avenir nous le dira.

--Tiré de la "Deuxième venue des Anciens dieux" de sœur Marie, érudite chantriste, 8:50 des bontés.

Advertisement