Wiki Dragon Age
Advertisement

Les dialogues ci-dessous ne représentent que les dialogues permettant d'augmenter l'estime d'Alistair, toutes les conversations du jeu ne sont pas incluses.

NB : Malheureusement, les changements d'approbation du premier dialogue ne se déclenchent pas (PC, XBOX et PS3) sur la version 1.04. Également confirmé sur la version 1.05 et 1.1 sur PC.

Ostagar[]

Conversation pendant la première rencontre[]

Alistair : « L'Enclin a ça de bon qu'il resserre les liens entre les hommes. Vous ne trouvez pas ? »[]
  1. Pardon ?
  2. (Non-humain.e) Vous êtes un humain très étrange.
  3. (Humain.e) Vous êtes plutôt bizarre, vous savez ?
  4. Je suis bien d'accord avec vous. +2 (permet d'ouvrir plus de dialogues à estime)
  5. C'est une honte de dire une chose pareille !

Alistair : « Au fait, on ne se connaît pas ? Ne me dites pas que vous êtes mage, vous aussi ? »

  1. Nous n'avons pas été présentés. Vous devez être Alistair. (ignore le prochain échange)
  2. (Mage) J'ai bien peur que si.
  3. (Non-mage) Non, ne vous en faites pas.
  4. (Nain.ne) […][WIP 1]
  5. Cela vous poserait problème ? (permet d'ouvrir plus de dialogues d'approbation)

Alistair : « J'aurais dû vous reconnaître d'emblée. Mes excuses. »

  1. Et vous devez être Alistair, n'est-ce pas ?
  2. Comment m'avez-vous reconnue ?
  3. Ne vous en faites pas, il n'y a pas de mal. +1 (permet d'ouvrir plus de dialogues à estime)
  4. (Mage) Si ma magie vous pose problème, dites-le tout de suite. -1

Alistair : « En tant que cadet de l'ordre, c'est moi qui vous accompagnerai pour vous préparer à la cérémonie de l'Union. »

  1. Très bien, allons-y. -3
  2. Enchanté(e). Mon nom est [Prénom]. +1
  3. Je n'ai pas besoin d'aide pour me préparer. -1
  4. Que pouvez-vous me dire sur cette cérémonie de l'Union ?

Si le PJ est d'origine naine :

Alistair : (dialogue spécial)[WIP 1]

Si le PJ est du genre féminin :

Alistair : « Vous savez, je viens de m'apercevoir que les femmes Gardes des ombres se comptent sur les doigts d'une main. Je me demande pourquoi ? »

  1. Cela ne vous déplairait pas d'être entouré d'un peu plus de femmes, avouez ?
  2. Nous sommes trop malignes pour vous, voilà tout.
    1. Que je suis pressée de commencer. (ignore le prochain échange)
    2. Que je suis bien à plaindre… -1 (ignore le prochain échange)
    3. Que je fais partie du décor ? +1
    4. Ne perdez pas votre temps, je ne suis pas intéressée. -3
  3. Je peux me débrouiller seule, vous savez. +2
  4. Cessez donc de me considérer comme une femme. -3

Alistair : « Une question : avez-vous jamais rencontré des engeances ? »

  1. (Dalatien.ne) Oui, très récemment.
    1. Je ne sais pas. À quel point les avez-vous trouvées monstrueuses ?
    2. Elles sont aussi redoutables qu'affreuses… mais elles peuvent mourir.
    3. Je n'ai pas eu peur. Après tout, elles saignent et elles meurent, comme toutes les autres créatures.
  2. Et vous ?
  3. Non, jamais.

Alistair : « Enfin bref. Quand vous serez prêt(e), retournons voir Duncan. Il doit ronger son frein à force d'attendre. »

  1. Allons-y.
  2. Quelle était la cause de cette dispute ? (répétition sans cette option, il mentionne être un templier. Ignorez cette option si vous voulez initier l'autre conversation, « Vous d'abord... » pour obtenir de l'estime)
    1. C'est gênant, en effet.
    2. (PJ sait) So you mentioned earlier.
    3. (PJ ne sait pas) Vous étiez un chasseur de mages ?
    4. (Non-mage, ne sait pas) Qu'est-ce qu'un templier ?
  3. Vous n'êtes pas obligé de m'accompagner, si ? (répétition sans cette option)
  4. Et les autres recrues ? (répétition sans cette option)
    1. (PJ les a rencontré) Oui, je les ai vus.
    2. (PJ a rencontré Jory) J'ai rencontré ser Jory.
    3. (PJ a rencontré Daveth) J'ai rencontré Daveth.
    4. Non, pas encore
  5. Il me tarde de voyager à vos côtés. +1
──────────
Alistair : « Oui ? »[]
  1. Non, rien.
  2. Vous n'êtes pas vraiment obligé de m'accompager, si ? (répète la branche)
  3. Parlez-moi un peu de vous.
  4. J'ai quelques questions à vous poser.

Alistair : « Vous d'abord. Vouliez-vous devenir Garde des ombres ? »

(Alistair dit cette phrase s'il n'a pas déjà mentionné son passé)

  1. À dire vrai, je n'y avais jamais vraiment réfléchi.
  2. Non, mais j'avoue que je m'attendais à pire. -1
  3. Non… et je n'en ai toujours pas la moindre envie, d'ailleurs. -1
  4. J'ai demandé en premier. (répétition sans cette option)
  5. Oui. +2

Alistair : « J'effectuais ma formation de templier à la Chantrie lorsque Duncan m'a recruté. C'était il y a environ six mois de cela. »

  1. Et alors ? Quelle importance ?
  2. Un templier ? Vous étiez donc un chasseur de mages ?
  3. Vous n'êtes donc pas heureux de faire partie de la Garde des ombres ?

Alistair : « Duncan a constaté que je n'étais pas heureux et il s'est dit que ma formation contre les mages serait un atout contre les engeances. Et me voilà à porter fièrement le titre de Garde des ombres. »
OU
Alistair : « La Grande prêtresse n'y aurait jamais consenti si Duncan ne lui avait pas forcé la main. Je lui en serai à jamais reconnaissant. »

  1. Je n'ai pas d'autre question à vous poser.
  2. Vous ne vouliez pas rejoindre la Chantrie ? (répétition sans cette option)
  3. Vous semblez avoir beaucoup d'estime pour Duncan.
    1. Duncan a sans doute agi dans son propre intérêt. (répétition sans cette option)
  4. Vous n'êtes pas vraiment obligé de m'accompagner, si ?
  5. J'ai quelques questions à vous poser.

Alistair : « Il a risqué les foudres de la Grande prêtresse dans le seul but de m'aider.

  1. Je n'ai pas d'autre question.
  2. Duncan a sans doute agi dans son propre intérêt. (répète la branche)
  3. J'ai quelques questions à vous poser.

Alistair : « À quel propos ? »

  1. Je n'ai plus de questions.
  2. Parlez-moi des Gardes des ombres. Je suis curieux(se).
    1. C'est tout ce que je voulais savoir.
    2. Qu'avez-vous donc de si particulier ?
      1. Donc, les Gardes des ombres sont… des chevaliers ? Des héros ? (répétition de la branche avec une nouvelle phrase)
    3. À dire vrai, je ne sais quasiment rien de la Garde des ombres. (répétition sans cette option)
    4. Où sont les autres Gardes des ombres ? (répétition sans cette option)
    5. Les Gardes des ombres peuvent donc recruter qui bon leur semble ? (répétition sans cette option)
  3. J'aimerais en savoir plus sur l'Enclin.
  4. Parlez-moi de Duncan.
  5. Parlez-moi de la cérémonie de l'Union.
  6. Parlez-moi de la bataille à venir.

Alistair : « Bien sûr. »

  1. C'est tout ce que je voulais savoir.
  2. Qu'est-ce qu'un Enclin ? Et d'où viennent les engeances ?
    1. Je pensais qu'il n'y avait pas de différence. (répétition sans cette option)
    2. Et quelle est la version de la Chantrie ?
      1. C'est tout ce que je voulais savoir.
      2. Et la vérité ?
      3. C'était le premier Enclin, c'est bien ça ?
      4. J'aimerais vous poser d'autres questions sur l'Enclin.
    3. J'aime autant connaître la vérité.
      1. Vous avez donc parlé du premier Enclin ?
      2. Et quelle est la version de la Chantrie ?
        1. Et la vérité ?
          1. Vous avez donc parlé du premier Enclin ?
        2. C'était le premier Enclin, c'est bien ça ?
    4. J'aimerais vous poser d'autres questions sur l'Enclin.
  3. Comment les Gardes des ombres peuvent-ils vaincre un Enclin ? (répétition sans cette option)
  4. Comment avons-nous été alertés de cet Enclin ? (répétition sans cette option)
  5. Combien d'engeances y a-t-il au total ? (répétition sans cette option)

Alistair : « Oui, et il a bien failli nous exterminer. Lorsque les engeances sont vaincues, elles se réfugient sous terre et recherchent un autre dieu à souiller. C'est alors le début d'un nouvel Enclin. »

  1. C'est tout ce que je voulais savoir.
  2. Et où se trouve l'archidémon à l'origine de l'Enclin actuel ? (répétition sans cette option)
  3. Pourquoi ne pas tuer les engeances à la source, sous terre ? (répétition sans cette option)
  4. Qu'est-ce qu'un archidémon, au juste ? (répétition sans cette option)
  5. Pourquoi certaines personnes sont-elles aussi sceptiques ? (répétition sans cette option)
  6. J'aimerais vous poser d'autres questions sur l'Enclin. (répète la branche)

Alistair : « Et vous ? Que pensez-vous de lui ? »

  1. Je préfère réserver mon avis. -1
  2. Je pense que c'est un homme sévère, mais juste. +2
  3. Pour tout vous dire, je ne le porte pas dans mon cœur. -5
  4. Je lui dois beaucoup. Il a changé ma vie. +1

Alistair : « Enfin, c'est mon opinion. Je devrais être reconnaissant au roi de favoriser ainsi les Gardes des ombres, mais je sais qui tire réellement les ficelles. »

  1. C'est tout ce que je voulais savoir.
  2. Quel sera mon rôle dans cette bataille ? (répétition sans cette option)
  3. Pourquoi la bataille se déroule-t-elle ici ? (répétition sans cette option)
  4. Quelles sont nos chances de l'emporter ? (répétition sans cette option)
  5. Et si nous échouons ? (répétition sans cette option)

Avant la Bataille d'Ostagar[]

Cette conversation a lieu avec Duncan et Alistair, après le conseil de guerre.

Alistair : « Pourquoi faudrait-il deux Gardes des ombres pour embraser une torcher ? Un seul y suffirait amplement. »[]
  1. Je suis prête à partir.
  2. Où se trouve la tour d'Ishal ?
  3. Alistair a raison. Nous avons le droit de nous battre, nous aussi. (→)
  4. Cessez de vous plaindre. C'est une mission très importante. -5 (→)
  5. (Nain.e noble) […] (→)[WIP 2]
    1. Voilà qui est parlé en rebelle, Alisair.
    2. (Femme) J'aimerais bien voir ça. +1
    3. Le roi ne vous demanderait jamais une chose pareille.
    4. J'aimerais beaucoup assister à pareil spectacle, je crois.

Après la Bataille d'Ostagar[]

Alistair commence avec une base de +4. Poser des questions à Morrigan n'a aucun impact sur l'approbation.

Alistair : « L'archidémon. »[]
  1. Dans ce cas, nous devons trouver cet archidémon et le vaincre.
  2. Qui est cet archidémon ? (répétition sans cette option)
  3. Alistair est le seul véritable Garde des ombres.
    1. (Dalatien.ne) J'ai dû abandonner mon clan. Je sais ce que vous ressentez (retour à la branche initiale)
    2. (Noble humain.e) […] (retour à la branche initiale)
    3. (Elfe citadin.e) […] (retour à la branche initiale)[WIP 3]
    4. Cela fait beaucoup de choses à absorber pour un seul homme. (retour à la branche initiale)
    5. Vous voulez donc que je vous accompagne dans votre mission suicide ? (retour à la branche initiale)
    6. Allons, reprenez-vous ! (retour à la branche initiale) -1
  4. Nous aiderez-vous à combattre cet Enclin, Flémeth ?
  5. Nous devrions tenter d'entrer en contact avec les autres Gardes des ombres. (annule les autres branches si choisie en première)
  6. Je ne comprends pas. Que gagne le tiern en trahissant le roi ?

Première visite à Golefalois[]

Alistair : « Auriez-vous un instant ? J'ai quelque chose à vous dire… quelque chose que j'aurais probablement dû mentionner plus tôt. »

  1. De quoi s'agit-il, au juste ?
  2. Je ne vais pas aimer ça, je me tromper ?
  3. Laissez-moi deviner : vous êtes un imbécile. -5
    1. (Femme)Vous êtes charmant quand vous êtes sarcastique. +2
    2. Ce n'était un secret pour personne.
    3. Allez, crachez le morceau. -1
  4. Ça ne peut pas attendre ?
    1. Vous "imaginez" ?
      1. Allez, crachez le morceau. -1
      2. Je ne vais pas aimer ça, je me trompe ?
      3. Alors vous m'en parlerez plus tard. -5 (fin de la conversation)
    2. Je ne vais pas aimer ça, je me trompe ?
    3. Alors vous m'en parlerez plus tard. -5 (fin de la conversation)

Alistair : « La raison pour laquelle il a agi ainsi, eh bien… c'est que mon père est le roi Maric. Ce qui fait de Cailan mon demi-frère, je suppose. »

  1. Quoi ? Et c'est seulement maintenant que vous me l'annocer ?
  2. Donc… Vous êtes non seulement un bâtard, mais un bâtard royal de surcroît ? +1
  3. Donc… Vous êtes l'héritier du trône, non ?
  4. Pourquoi avoir tardé à me l'annoncer ?

Alistair : « Ceux dans la confidence m'ont toujours soit méprisé, soit protégé à l'excès… Duncan lui-même me tenait à l'écart des combats pour cette seule raison. Je ne voulais pas que vous le sachiez, tant que c'était possible. Je regrette. »

  1. Je crois que je comprends. +2
  2. Comment avez-vous pu être aussi stupide ? -3
  3. Vous auriez tout de même dû m'en parler.
  4. Loghain est-il au courant ?

Alistair : « Enfin voilà, maintenant c'est fait. Il était grand temps que vous sachiez la vérité. »

  1. C'est tout ? Vous ne me cachez rien d'autre ?
    1. Je dois donc vous appeler prince Alistair ? +1
    2. (Femme)Ainsi, vous êtes un prince. Je trouve l'idée très… excitante. +2 Romance initiée
    3. Ainsi donc, vous êtes l'héritier du trône ?
    4. Pourquoi me le dire, dans ce cas ? Pourquoi tout me révéler maintenant ?
    5. Nous pouvons utiliser cela à notre avantage.
  2. Ainsi donc, vous êtes l'héritier du trône ?
  3. Pourquoi me le dire, dans ce cas ? Pourquoi tout me révéler maintenant ?
  4. Nous pouvons utiliser cela à notre avantage.

Alistair : « Voilà, vous savez tout à présent… Je vous en prie, oublions cette histoire. J'aimerais continuer à penser que je ne suis personne d'important, juste un Garde des ombres trop chanceux pour mourir au combat. »

  1. N'est-ce pas ce que vous êtes ?
  2. Comme il vous plaira… mon prince.
  3. Vous ne le pensez pas vraiment, n'est-ce pas ?
  4. Vous êtes ici avec moi. C'est moi qui ai de la chance. +1 Romance initiée
NB : Si l'estime est à +100 (Admiration), cette option peut directement ammener à (Amour)
  1. Et moi, quelle est ma place dans tout ça ?

(L'Entrée du codex : Alistair est mise à jour et la question « Pourquoi ne m'avoir rien dit au sujet de votre naissance ? » se débloque.)

──────────

Bavardages[]

Ces conversations ne sont pas limitées à un lieu spécifique.

Neutre[]

Garde : « Vous pouvez me parler de Duncan, si vous voulez. »[]

Alistair : « Ne vous senez pas obligé(e) de faire ça. Après tout, vous l'avez à peine connu. »

  1. Je sais, mais vous avez peut-être besoin de parler.
  2. Suffisamment pour pleurer sa mort. +1
  3. Peut-être, mais il était comme un père pour vous. +1
  4. Tant mieux. Je ne veux pas d'un fardeau supplémentaire. -5 (fin de la conversation)

Alistair : « Je savais que n'importe lequel d'entre nous pouvait mourir au combat. Je n'avais pas le droit de perdre mon sang-froid, pas quand le sort de tant de personnes dépend de nous. Je suis désolé. »

  1. Ne vous en faites pas, Alistair. +2
  2. Vous n'avez aucune raison de vous excuser. +2
  3. Pas la peine de revenir là-dessus. N'en parlons plus. -1 (fin de la conversation)
  4. Faites en sorte que cela ne se reproduise plus, c'est tout. -5 (fin de la conversation)

Alistair : « J'aimerais pouvoir lui offrir des funérailles décentes. Un fois que tout sera fini, peut-être, si nous somme encore en vie… Je crois qu'il n'avait pas de famille. »

  1. Et les autres Gardes des ombres ?
  2. Il vous avait, vous. +1
    1. Non, je comprends parfaitement. +1
    2. Il vous a sauvé la vie en vous envoyant dans cette tour. -1
    3. Oui, ce serait vraiment idiot. Vous seriez mort pour rien. -1
  3. C'est une excellente idée. +1
  4. Bah, vous n'y arriverez jamais. -2 (fin de la conversation)

Si le PJ est d'origine dalatienne :

Alistair : « Les Dalatiens ne pratiquent pas la crémation, n'est-ce pas ? De quelle manière honorez-vous vos morts ? »

  1. Nous les enterrons et nous plantons un arbre sur leur tombe.
  2. Nos coutumes sont différentes des vôtres ou de celles de Duncan.
  3. Je préfère ne pas en parler. (fin de la conversation)

Si le PJ est d'origine naine :[WIP 1]

Alistair : (dialogue spécial)[WIP 1]

Pour tous les autres :

Alistair : (dialogue basique)[WIP 4]

  1. […]
  2. (Noble humain.e) […][WIP 5]
  3. (Elfe citadin.e) […][WIP 6]
  4. (Femme, Elfe citadin) […][WIP 7]
  5. (Mage) […][WIP 8]
  6. Je préfère ne pas en parler. (fin de la conversation)

Alistair : « Merci, sincèrement. Rien que le fait d'en avoir parlé, je me sens déjà mieux. »

  1. Pas de quoi, Alistair.
  2. Si vous allez à Hautecime, vous pourrez compter sur moi. +1
  3. Pour moi aussi, Duncan était un ami. +1
  4. […][WIP 9]
  5. Allons, en route.
──────────

Garde : « Pourquoi ne m'avoir rien dit au sujet de votre naissance ? »[]

(Après la conversation lors de la première visite de Golefalois)

Alistair : « Parce que… vous ne me l'avez jamais demandé ? »

  1. Un peu facile, comme réponse.
  2. Vous cherchez à me mettre en colère ?
  3. (Adoration/Amitié)Pourquoi ne pas m'avoir fait confiance ? JE croyais que nous étions amis. +1
  4. (Romance)Vous ne m'avez pas fait confiance… C'est blessant. +1
  5. (Hostilité)Je comprends. Nous n'avons guère de sympathie l'un pour l'autre, après tout.
  6. Eh bien, ne répondez pas, dans ce cas. -1

Alistair : « Après la bataille, j'aurais dû vou en parler, mais… je n'ai jamais trouvé de moment. Comment voulez-vous annoncer une chose pareille ? »

  1. Vous en avez eu l'occasion, Alistair. Vous avez préféré éluder.
  2. Un simple "Au fait, je suis l'héritier du trône" aurait suffi.
  3. Je comprends votre réticence. +1

Alistair : « Oui, c'est vrai, mais… quelque part, ne rien vous dire me convenait très bien. »

  1. Pourquoi ? Comment réagissent ceux qui l'apprennent ?
  2. Vous préfériez me laisser dans l'ignorance ?
  3. Vous avez pris un grand risque en ne disant rien.

Alistair : « Vous devez me trouver stupide, mais je porte ce fardeau depuis ma naissance. Je n'ai jamais voulu être roi… La seule idée de ceindre un jour la couronne me terrifie. »

  1. Vous n'avez sans doute pas eu le choix.
  2. Je ne vous trouve pas stupide du tout.
  3. Vous ne voulez pas être roi ? Mais pourquoi ? -1
  4. Cessez donc de geindre, Alistair ! -4

Alistair : « Il est trop tard pour revenir en arrière, mais je suis désolé de ne pas vous avoir dit la vérité plus tôt. Je voulais être apprécié pour ma personnalité, pas pour mon nom. C'était un peu idiot, mais… »

  1. J'accepte vos excuses.
  2. Apprécié pour votre personnalité ? Vous plaisantez, n'est-ce pas ? -10
  3. (Romance)J'avais de l'estime pour vous, peut-être même plus… Mais à présent, je ne sais plus que penser. -5 (Romance terminée)
  4. (Femme + Adoration)Je vous apprécie… beaucoup, et pas pour votre nom. (Romance initiée)
  5. Ne vous en faites pas, Alistair. Je comprends parfaitement. +1
──────────

J'aimerais vous poser une question[]

Garde : « Quelles sont les attributions des templiers, au juste ? »[]

Alistair : « Bien sûr, les templiers sont aussi et surtout des chasseurs de mages. Nous apprenons donc à saper la mana et à perturber les sorts. »

  1. Mais ces talents, n'importe qui pourrait les acquérir, non ?
  2. Les templiers ont donc eux-mêmes recours à la magie ? (répétition sans cette option)
  3. Avez-vous affronté beaucoup de mages (répétition sans cette option)
  4. Si je comprends bien, ce sont les templiers qui tiennent les rênes de la Chantrie.

Alistair : « Et puisque le commerce du lyrium est contrôlé par la Chantrie… eh bien, pas besoin de vous faire un dessin, non ? »

  1. Les templiers sont donc drogués par la Chantrie ?
  2. Mais c'est horrible ! Je n'arrive pas à croire que la Chantrie puisse faire une chose pareille ! +1
  3. C'est une excellente méthode de contrôle. -10
──────────
Garde : « Pourriez-vous enseigner à autrui les secrets des templiers ? »[]

(Après « Quelles sont les attributions des templiers, au juste ? »)
Si l'approbation est égale ou inférieure à +25 :

Alistair : « Avant de me laisser partir avec Duncan, la Grande prêtresse m'a fait jurer de ne jamais révéler les secrets des templiers. J'aimerais honorer cette promesse. »

  1. Très bien. Je respecte votre choix. +1
  2. C'est pourtant important, non ?
  3. Je pourrais vous donner l'ordre de tout me dire. -5

Si l'approbation est égale ou supérieur à +26 et le PJ n'est pas Guerrier :

Alistair : « Oui… mais pas à vous. Je ne peux former que des guerriers. C'est avant tout une question de discipline.
Tant qu'à trahir les secrets de la Chantrie, autant ne pas faire les choses à moitié. Envoyez-moi tous les volontaires et je verrai ce que je peux faire pour eux. »

(Vous obtenez l'Entrée du codex : Templiers et déverrouillez la Spécialisation Templier.)

──────────
Garde : « Parlez-moi des Gardes des ombres. »[]

Alistair : « Ou plutôt ce qu'il en reste. »

  1. Où se trouvent les Gardes des ombres les plus proches ? (répétition sans cette option)
  2. Où se trouve le quartier général de la Garde ? (répétition sans cette option)
  3. Qu'allons-nous faire à présent ? (répétition sans cette option)
  4. Nous allons devoir reconstruire l'ordre, n'est-ce pas ?(répétition sans cette option)
  5. Que se passerait-il si nous partions ? (répétition sans cette option)
  6. Je n'ai plus de questions.
──────────
Garde : « Comment êtes-vous devenu Garde des ombres ? »[]

Alistair : « De la même manière que vous : j'ai bu du sang d'engeance, je me suis évanoui et j'ai failli mourir. Ne me dites pas que vous avez déjà oublié. »

  1. Vous avez très bien compris ce que je voulais dire.
  2. Ha ha ha. Très drôle.
  3. Si vous ne voulez pas répondre, dites-le tout de suite. -1
  4. Vous êtes vraiment trop bête. -1
    1. Arrêtez de faire l'idiot et répondez à ma question.
    2. Je le savais depuis le début, Alistair. +1
    3. Bon sang, Alistair, cessez de faire le pitre ! -1
    4. Cela dit, vous êtes tout de même attachant. +1

Alistair : « Eh bien, avant de devenir Garde des ombres, j'appartenais à la Chantrie. J'étais un templier novice. C'est là que j'ai appris presque tout ce que je sais. »

  1. Vous n'avez pas l'air très porté sur la religion.
  2. Oui, vous l'avez déjà dit.
  3. Et que savez-vous faire, au juste ?

Alistair : « La Grande prêtresse ne voulait pas me laisser partir. Duncan a été obligé d'invoquer le Droit de conscription pour m'enrôler. Elle est entrée dans une rage noire et j'ai bien cru qu'elle allait nous jeter dans un cachot. »

  1. Vous pensez que Duncan vous a pris en pitié ?
  2. Vous pensez vraiment que la vie d'un Garde des ombres est si exaltante ?
  3. Pourquoi la Grande prêtresse voulait-elle vous retenir.

Alistair : « Je lui serai éternellement reconnaissant de m'avait recruté. Sans lui, je serais encore… Je n'aurais pas… »

  1. Je n'aurais pas dû vous parler de lui.
  2. Désolé(e). +1
  3. Oh non, je vous en pris, vous n'allez pas vous remettre à pleurer ! -3
  4. Duncan était un homme bon. +1
──────────
Garde : « Ainsi donc, vous avez été élevé par le iarl Eamon ? »[]

Alistair : « J'ai vraiment dit ça ? Dison plutôt que j'ai été élevé par les chiens du iarl. Toute une meute d'énormes chiens baveux des Anderfels. »

  1. Ce n'est pas ce que vous avez dit à Flémeth.
  2. Ah, voilà qui explique l'odeur…
    1. Les engeances aussi, à ce qu'il paraît. +1
    2. Je croyais que la Chantrie ne tolérait pas les mauvaises habitudes. +1
    3. Oh… Des chiens baveux. Je vois.
    4. Je comprends mieux d'où vous vient cette haleine… (→)
  3. Je pensais que vous aviez grandi au sein de la Chantrie.
  4. Vraiment ? Les pauvres chiens, ça n'a pas dû être facile pour eux.
    1. Et ensuite les chiens vous ont vendu à la Chantrie, je suppose ?
    2. Les Anders ont cette réputation, en effet. -1 (→)
    3. Bien sûr. Des chiens volants et dévots. Je vois… -1 (→)
    4. (Ruse) Et vous allez aussi me dire que votre mère est une chienne, c'est ça ?. +2

(→) Alistair : « Mais j'ai peut-être rêvé tout ça, non ? On fait de drôles de rêves quand on dort à la belle étoile, vous ne trouvez pas ? Vous ne rêvez jamais ? »

  1. (Femme) Dans mes rêves, les engeances se préparent à conquérir le monde. +1
  2. (Femme) Si. Parfois, je rêve que je vous étrangle. +2
  3. (Femme) Il m'arrive de rêver que nous faisons l'amour comme des bêtes. +3
  4. (Femme) Pas vraiment, non.
  5. (Homme) […] +1[WIP 10]
  6. (Homme) […][WIP 10]
  7. (Homme) […] +2[WIP 10]

Alistair : « Il s'est montré bon envers moi alors que rien ne l'y obligeait. Je le respecte et je ne lui en veux plus de m'avoir confié à la Chantrie si jeune. »

  1. Pourquoi vous a-t-il envoyé à la Chantrie ?
  2. Eamon n'était votre père ? Qui était-ce, dans ce cas ?
  3. Mais vous lui en avez voulu, par le passé ?

Alistair : « Aussi, dès mon dixième anniversaire, j'ai été expédié au plus proche monastrère. C'était sans doute pour le mieux, car la iarles en était venue à me détester et ma vie était un enfer. »

  1. Bien des orphelins n'ont pas eu votre chance, vous savez ?
  2. N'était-ce pas un peu déplacé pour le iarl d'élever un orphelin ?
  3. Quelle horrible femme ! +2
  4. Arrêtez, vous allez me faire pleurer. -1

Alistair : « C'était idiot, bien sûr, mais j'étais plein de rancœur. Par la suite, le iarl est venu plusieurs fois prendre de mes nouvelles au monastère, mais à chaque fois, j'ai refusé de le voir. Au bout d'un moment, ses visites ont cessé. »

  1. Vous pensez que le iarl nous aidera ?
  2. Êtes-vous sûr qu'il n'est pas votre père ?
  3. Vous êtiez jeune. +1

(L'Entrée du codex : Alistair est mise à jour et la question « Si vous détestez tant la Chantrie… » se débloque.)

──────────
Garde : « Si vous détestez tant la Chantrie, pourquoi être resté chez les templiers ? »[]

(Après « Ainsi donc, vous avez été élevé par le iarl Eamon ? »)

Alistair : « Vous avez vu leur uniforme ? Un style indémodable, une coupe élégante… Comment aurais-je pu y résister ? »

  1. Je croyais que les templiers portaient une armure de plates.
  2. (Templier) […][WIP 11]
  3. (Mage) […][WIP 8]
  4. Vraiment ? Et où se trouve ce superbe uniforme ?
  5. Bon sang, Alistair, vous ne pouvez pas répondre simplement aux questions qu'on vous pose ? -1

Alistair : « Oui, en public. Mais en privé, nous portons d'amples tuniques jaunes et pourpres. C'est bien plus confortable et ça évite les lits en deux pendant les batailles de polochons. »
OU
Alistair : « Il est caché sous mon oreiller. Parfois je le sors pour le serrer dans mes bras et me rappeler le bon vieux temps. Rien que d'y penser, j'en ai la larme à l'oeil. »

  1. Et quelle est la vraie raison ?
  2. Vous allez répondre, oui ou non ?
  3. Des batailles de polochons, hein ? ("Je croyais que les templiers…" ou "Bon sang, Alistair, …")
  4. C'est donc par nostalgie que vous êtes toujours un templier ? ("Vraiment ? Et où se trouve ce superbe uniforme ?")
  5. (Templier) […] (si la première option de templier a été sélectionnée)[WIP 11]
  6. (Mage) […] (si la première option de mage a été préalablement sélectionnée) +1[WIP 8]
  7. Vous utilisez toujours l'humour pour éluder les questions gênantes ?
  8. Les templiers ont tous le même goût de la plaisenterie ou bien vous êtes une exception ? -1

Alistair : « Vous voulez vraiment le savoir ? C'est une histoire assommante, je vous préviens. »

  1. Oui, j'aimerais vraiment savoir.
  2. Dans ce cas, inventez-en une autre ! +1
  3. Très bien, ne me dites rien. Je posais la question par simple curiosité. -1 (fin de la conversation à moins d'avoir minimume 26 d'approbation)
  4. Si vous comptez encore m'abreuver de vos blagues stupides, abstenez-vous. -5 (fin de la conversation)

Alistair : « Je me sentais trahi et abandonné. J'étais amer, en somme. Heureusement, j'ai pu trouver refuge dans l'entrainement… Je m'y suis même révélé plutôt doué. »

  1. Qu'est-ce qui vous plaisit le plus ?
  2. Vous aimiez faire la chasse aux mages ?
  3. Je crois que je comprends. +1

Alistair : « Et vous ? Où se trouve votre foyer ? »

  1. Non, plus maintenant.
  2. (Noble humain.e) […][WIP 5]
  3. (Dalatien.ne) Partout où va mon clan, je suis chez moi.
  4. (Elfe citadin.ne) […][WIP 7]
  5. (Mage) […][WIP 8]
  6. (Nain.e) […][WIP 1]
  7. (Femme) Ma place est dans la Garde des ombres, désormais. Auprès de vous. +1
  8. Mon seul foyer aujourd'hui, c'est l'endroit où je monte le camp.

Alistair : « Mais pour l'instant, tout cela n'est qu'un rêve… Et même si nous survivons, la Garde des ombres est de toute façon condamnée. »

  1. Encore faudrait-il survivre ?
  2. Nous pouvons tout reconstruire. +1
  3. Pourquoi ne pas continuer à voyager ?
  4. Ce n'est pas vraiment le moment d'y penser.

(Entrée du codex : Alistair mise à jour)

Admiration/Intérêt[]

Si le PJ est du genre féminin :

Garde : « J'imagine que l'on vante souvent votre beauté, non ? »[]

Alistair : « Pourquoi ? Est-ce un moyen détourné de me faire comprendre que vous me trouvez beau ? »

  1. Vous n'obtiendrez rien de moi. +1
  2. Ne vous emballez pas, c'est juste une observation. -1 (fin de la conversation)
  3. Vous savez parfaitement que vous êtes bel homme, Alistair. +1
  4. Peut-être… Et si c'était vraiment le cas ? +3 (Romance initiée) (fin de la conversation)

Alistair : « Et… j'imagine que vous attendez que je vous renvoie le compliment ? »

  1. Voilà qui serait plaisant, en effet. +2 (Romance initiée)
  2. Uniquement si vous le pensez vraiment. +2 (Romance initiée)
  3. Non, pas vraiment. -1
──────────

J'aimerais vous poser une question[]

Garde : « Mais alors, si vous avez été élevé par la Chantrie, vous n'avez jamais… ? »[]

(Dialogue avec un protagoniste féminin seulement pour l'instant)

Alistair : « Jamais quoi ? Jamais possédé une belle paire de bottes ? »

  1. Jamais fait l'amour ?
  2. Vous savez ce que je veux dire.
    1. Jamais fait l'amour ?
    2. Vous vous moquez de moi.
      1. Vous savez très bien que ce n'est pas ce que je voulais dire. (→B)
      2. Non, je n'ai jamais couru toute nue dans la neige. (→A)
      3. Bien sûr que si, je cours nue dans la neige chaque hiver ! (→B)
      4. Je ne fais pas que courir dans la neige lorsque je suis nue… (→B)
      5. Tant pis, oubliez cette question. (fin de la conversation)
    3. Tant pis, oubliez cette question. (fin de la conversation)
  3. Tant pis, oubliez cette question. (fin de la conversation)

(→A) Alistair : « Pour ma part, je ne l'ai jamais fait. Enfin, vous voyez de quoi je veux parler. J'y ai pensé, bien sûr, mais… bref, vous voyez. »

  1. Vous n'en avez jamais eu l'occasion ?
  2. Vous n'avez jamais… ? Mais je plaisantais, Alistair ! -2
  3. Oh, je vois. Vous n'êtes pas un homme… entier. +1
    1. Vous me trouvez belle ? (→C)
    2. Eh bien, comme ça vous serez bien reposé demain. (fin de la conversation)
    3. Vous êtes un homme bien étrange. -1 (fin de la conversation)
    4. Vous n'êtes qu'un bouffon, Alistair. -5 (fin de la conversation)
  4. Vous êtes un lâche ?

(→B) Alistair : « Pour ma part, je n'ai jamais eu ce plaisir. Oh, bien sûr, j'y ai souvent pensé, mais… bref, vous voyez. »

  1. Vous n'en avez jamais eu l'occasion ?
  2. Oh, je vois. Vous n'êtes pas un homme… entier. +1
    1. Vous me trouvez belle ? (→C)
    2. Eh bien, comme ça vous serez bien reposé demain. +1 (fin de la conversation)
    3. Vous êtes un homme bien étrange. -1 (fin de la conversation)
    4. Vous n'êtes qu'un bouffon, Alistair. -5 (fin de la conversation)
  3. Vous êtes un lâche ?
  4. Vous êtes vierge ? C'est vraiment adorable. +2
    1. Vous me trouvez belle ? (→C)
    2. À votre place, je n'y compterais pas. (fin de la conversation)
    3. Vous pouvez toujours espérer, en effet. (fin de la conversation)

Alistair : « Eh bien, la vie au sein de la Chantrie n'est pas exactement une vie trépidante… J'ai plutôt appris à me comporter en gentilhomme, surtout en présence d'une belle femme telle que vous. C'est déjà bien, non ? »

  1. Vous me trouvez belle ? (→C)
  2. Oui, c'est mieux que rien.
    1. Tout dépend du gentilhomme en question. (fin de la conversation)
    2. Oui, je crois que cela me plairait. (fin de la conversation)
    3. Vous n'êtes pas mon genre. -3 (Romance terminée) (fin de la conversation)
  3. Vous cherchez à vous défiler. -3 (fin de la conversation)

(→C) Alistair : « Je… j'ai vraiment dit ça ? Et… qu'en pensez-vous, au juste ? »

  1. Eh bien, faites-vous une opinion ferme et je vous répondrai. +1
  2. Que vous êtes un flatteur de bas étage ? -3
  3. Que… j'aime l'entendre de votre bouche. +2 (Romance initiée)
  4. Ne recommencez pas, je vous prie. -1

Si la Garde est en romance avec Alistair :

(→C) Alistair : « Bien sûr que vous êtes belle, et vous le savez. Vous êtes charmante, intelligente, drôle… N'ai-je rien oublié ? Je ne voudrais pas m'exposer à vos représailles. »

  1. Vous me flattez.
  2. Je ne vous derais jamais de mal, Alistair. +2
  3. Non, tout y est, je crois. +1
──────────
Garde : « Qu'est-ce qui change exactement après l'Union ? »[]

Alistair : « Après l'Union, vous serez une Garde des ombres à part entière. »

  1. Vous êtes un Garde des ombres depuis plus longtemps que moi.
  2. Non, je voulais parler de changements physiques.
  3. N'essayez pas de vous défiler. Je veux savoir. -1

Alistair : « Je vois. J'avais posé la même question à Duncan… et pour toute réponse je n'ai eu droit qu'à un "Vous verrez bien." »

  1. Il ne vous a rien dit ?
  2. Plutôt cruel de sa part.
  3. Ne vous avisez pas de joeur à ce petit jeu avec moi.
    1. Euh… Ne changez pas de sujet de conversation, voulez-vous ?
    2. Non, merci, ça ne m'intéresse pas. -2
    3. (Femme) Vraiment ? Quel genre de jeu ? +1 (Romance initiée)

Alistair : « Je baffrais comme un ogre à chaque repas, que je finissais invariablement le visage couvert de sauce et de jus de viande… au grand amusement de mes camarades. »

  1. C'était donc une farce ?
  2. Je n'ai rien ressenti de tel.
    1. Vous exagérez un peu, non ?
    2. Vous me traitez de goinfre ? -1
    3. (Femme) Que voulez-vous ? Je suis en pleine croissance. +1
    4. (Homme) […]+1
  3. Vous n'êtes qu'un porc, voilà tout.

Alistair : « Pendant notre sommeil, ce lien gagne en force. On apprend à le contrôler au bout d'un moment, mais les premières nuits sont… pénibles. Et je crois que c'est pire lorsque l'Union a lieu pendant un Enclin. Vous tenez le coup ? »

  1. J'ai fait des rêves étranges, en effet.
  2. Des cauchemars… Oui, je vois ce que vous voulez dire.
  3. Plutôt bien, oui.

Alistair : « Mais en fin de compte, nous connaissons tous le même sort : passé un certain âge, les véritables cauchemars commencent. Alors, le Garde des ombres sait que son heure est venue. »

  1. Que voulez-vous dire ?
  2. Que son heure est venue ?
  3. Je sens venir la mauvaise nouvelle… Allez-y, j'écoute.

Alistair : « La souillure… est une sentence de mort. Le corps finit toujours par y succomber. Le moment venu, les Gardes des ombres se rendent à Orzammar pour mourir au combat. C'est la tradition. »

  1. C'est réconfortant.
  2. Pourquoi Orzammar ?
  3. Donc, je vais mourir ?

Alistair : « Maintenant, vous savez pourquoi l'Union est un secret jalousement gardé ! »

  1. C'est un prix bien lourd à payer.
  2. Je ne m'étais pas posé la question. Je trouve ça normal. +2
  3. C'est lamentable. Vous m'avez trahi(e). -5

Alistair : « Il est mort l'arme au point, comme il le souhaitait. Mais il méritait une mort plus digne de lui. »

  1. Ce n'est pas très réjouissant, comme avenir…
  2. Non, il a eu la mort qu'il méritait. -20
  3. Nous ne l'oublierons pas, Alistair. Ni lui, ni les autres. +2
──────────
Garde : « Ça devait être formidable d'appartenir à une confrérie aussi soudée que la Garde des ombres, non ? »[]

(Après « Qu'est-ce qui change exactement après l'Union ? »)

Alistair : « Et n'allez pas croire qu'on ne savait pas rire ! Je me souviens d'une fois où… Mais le moment est peut-être mal choisi pour ce genre d'histoire. »

  1. Non, je vous en prie, continuez.
  2. (Femme) Il n'y avait pas de femmes ?
  3. (Elfe) Y avait-il des elfes parmi vous ?
  4. (Nain.e) Y avait-il des nains parmi vous ?
  5. Vous avez sans doute raison. -3 (fin de la conversation)

Alistair : « Et il avait une santé de fer ! Il pouvait avaler des litres de bière sans jamais rouler sous la table. Avec les autres, on a fini par se cotiser pour essayer de voir combien de pintes il pouvait descendre avant d'être soûl. »

  1. Vous aviez l'air de bien vous amuser. +1
  2. C'est pitoyable. -1
  3. (Femme) Vous aviez des jeux bien virils, en somme. -1
  4. (Homme) […]

Alistair : « À ce qu'il paraît, Duncan est arrivé quelques heures plus tard et il nous a trouvés effondrés par terre, inconscients. Et pendant ce temps, Grégor buvait de bon cœur. duncan en riait encore des jours plus tard et… et…

  1. Des centaines de personnes sont mortes, Alistair. Et d'autres suivront bientôt.
  2. Désolé(e). Ce doit être difficile pour vous. +1
  3. Oh non, vous n'allez pas recommencer ! C'est fini, oui ? -3

Alistair : « Je viens juste de réaliser qu'il ne me reste rien de Duncan. Absolument rien. Pas de corps, pas d'objet lui ayant appartenu… rien. Vous devez me trouver stupide, non ? »

  1. Duncan vit encore dans votre mémoire.
  2. Pas le moins du monde. +1
  3. Je préfère de pas m'étendre sur le sujet.
  4. Oui, en effet. -1
──────────

La famille d'Alistair[]

Il y a plusieurs opportunités pour débloquer cette conversation :

  • En arrivant à Dénérim pour la première fois.
  • Parler à Alistair après la discussion en arrivant à Golefalois.
  • Lui donner l'Amulette de la mère d'Alistair.

Si la conversation a lieu avant d'arriver à Dénérim : Alistair : « Avec un peu de chance, nous serons bientôt à Dénérim et je me demandais si… Enfin, j'aimerais rendre visite à quelqu'un. »

  1. Vous avez des amis en dehors de la Garde des ombres ?
  2. (Femme)Ce n'est pas l'une de vos conquêtes, j'espère ?
  3. Si nous allons à Dénérim, ce ne sera pas pour faire des visites de courtoisie.
  4. Loghain sera puni pour ses crimes, j'en fais le serment. +1

Alistair : « Autant que je sache, elle ne sait même oas que j'existe. Ma naissance a été gardée secrète, après tout. Mais après mon entrée dans la Garde, j'ai fait quelques recherches et… elle vit encore, ici-même, à Dénérim. »

  1. Avez-vous tenté de la contacter ?
  2. C'est formidable ! +1
  3. Et alors ? Vous ne la connaissez même pas !

Alistair : « La menace de l'Enclin se fait chaque jour plus pessante et c'est peut-être ma dernière chance de la voir. Le moins que je ouisse faire, c'est l'avertir du danger. »

  1. Comment va-t-elle réagir, à votre avis ?
  2. Nous n'avons pas le temps.
  3. Si vous y tenez, pourquoi pas ? +1
  4. Vous pourrez la voir une fois que tout sera terminé.

Romance[]

J'aimerais vous parler en privé.[]

Garde : « Que diriez-vous de me rejoindre dans ma tente ? »[]

  1. Ne vous en faites pas. Je comprends.
  2. Je vous trouve adorable. +2
  3. Très bien, comme vous voudrez. -10
  4. Vous me décevez, Alistair. Je pensais que vous étiez un homme, un vrai. -20 (Romance terminée)

Garde : « Je dois vous dire que… j'apprécie vraiment votre compagnie. »

  1. Merci, Alistair. +2
  2. Je ressens la même chose. +4
  3. Ha ! Vous êtes drôle ! -8
  4. Hé, pas si vite ! Ne vous emballez pas. -13

Garde : « Ça ne peut plus durer entre nous. »=[]

Alistair : « Je vois… Et pourquoi ça ? »

  1. Je préférerais ne pas en parler. (Romance terminée)
  2. Désolée, ça ne fonctionnera jamais entre nous. (Romance terminée)
  3. Notre histoire n'a aucun avenir, Alistair. (Romance terminée)
  4. Je… J'aime quelqu'un d'autre. (Romance terminée)

WIP[]

section temporaire

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 À remplir avec un(e) Garde Nain noble et/ou Nain roturier.
  2. À remplir avec un(e) Garde Nain noble
  3. Je suppose qu'il existe une option spécifique par antécédent et qu'aucune n'impacte sur l'approbation. À vérifier et à remplir accordement.
  4. À remplir avec n'importe quel autre antécédent que Elfe dalatien et Nain roturier/noble
  5. 5,0 et 5,1 À remplir avec un(e) Garde Noble humain
  6. À remplir avec un(e) Garde Elfe citadin
  7. 7,0 et 7,1 À remplir avec une Garde Elfe citadin
  8. 8,0 8,1 8,2 et 8,3 À remplir avec un(e) Garde Mage
  9. Je suppose qu'il s'agit d'une option spécifique au genre masculin, à vérifier
  10. 10,0 10,1 et 10,2 À remplir avec un Garde de genre masculin
  11. 11,0 et 11,1 À remplir avec un(e) Garde templier
Advertisement